Palermo solo de Philippe Fusaro

Roman.
Philippe Fusaro, Palermo solo. La fosse aux ours, 2007. 187 p.

Le signore Barone, 92 ans, vit depuis plus de cinquante ans dans la suite 204 du luxueux Grand Hôtel et des Palmes, à Palerme. Il a été forcé de quitter sa ville natale C., une petite ville de Sicile, condamné par la mafia à l’exil afin de payer une dette de sang. A l’approche de la mort, le vieil homme aujourd’hui serein se remémore sa vie à l’hôtel, son ennui profond, ses peurs, sa solitude et son bonheur.

Le Grand Hôtel et des Palmes à Palerme
Le Grand Hôtel et des Palmes à Palerme

Lire la suite

Quitter Venise de Anne Révah

Roman publié en 2014.
Anne Révah, Quitter Venise. Mercure de France, 2014. 130 p.

quitter-venise

Le personnage principal, violoniste, quitte Paris pour un poste à Venise de professeur de violon auprès d’Aristeo, fils d’une riche famille. Il emménage dans le beau et vaste palais familial, à deux pas des Zattere. Il passe son temps libre à déambuler dans les rues de Venise, à arpenter chaque quartier, à observer ce qu’il l’entoure. Ces flâneries sont aussi l’occasion de réfléchir sur son histoire familiale pesante. Un jour, lors d’un repas dans un restaurant de la Giudecca, il aperçoit Marianne, une jeune femme belle et élégante, en compagnie d’un homme plus âgé et aveugle, qu’il suppose être ou avoir été son amant. Il va alors être intrigué par ce couple qu’il va suivre, secrètement, dans les ruelles de Venise et épier leurs conversations.

Lire la suite

La Concession du téléphone de Andrea Camilleri

Roman.
Andrea Camilleri, La Concession du téléphone. Le Livre de Poche, 2011. 281 p. Titre original : La Concessione del telefono.

La Concession du téléphone

Nous sommes en 1891 dans la petite bourgade imaginaire de Vigàta en Sicile. Filippo Genuardi, dit aussi « Pippo », est un négociant en bois qui aurait depuis longtemps fait faillite si son beau-père, un riche notable, n’était pas là pour assurer ses arrières. Sa dernière lubie est l’installation d’une ligne téléphonique à usage privé. Pour l’obtenir, Pippo écrit trois lettres au préfet de Montelusa, se répandant en formules obséquieuses et autres flagorneries. Lire la suite

Mémoires d’Hadrien de Marguerite Yourcenar

Roman historique.
Marguerite Yourcenar, Mémoires d’Hadrien. Gallimard, 2013. 364p.

memoires-d-hadrien

A l’orée de sa vie, l’empereur romain Hadrien (76-138) adresse une longue lettre au jeune Marc Aurèle, son petit-fils adoptif, qu’il espère être le successeur d’Antonin. Hadrien sait qu’il ne lui reste plus longtemps à vivre et c’est une voix sur le point de s’éteindre qui se livre sans détour. Il relate ainsi sa jeunesse, son expérience de la guerre et des conquêtes, ses voyages, son goût pour l’art et la beauté. Il évoque ses réalisations en tant qu’empereur, un empereur qui s’est attaché à maintenir la paix et la richesse de l’empire. Fasciné par la culture grecque qu’il place au-dessus de toute autre, Hadrien était appelé « l’élève grec » par ses compagnons et la Grèce a toujours été pour lui un refuge lorsque la pression se faisait trop forte.

Lire la suite

Je t’écoute de Federica de Paolis

Roman.
Federica de Paolis, Je t’écoute. Grasset, collection Le livre de poche, 2012. 307p. Titre original : Ti ascolto.

je-t-ecoute

Depuis quelques années, Diego parcourt l’Asie pour le Lonely Planet. Un décollement de la rétine l’oblige à quitter Shanghai pour rentrer chez lui, en Italie, se faire opérer. Diego va rapidement découvrir qu’un problème sur sa ligne téléphonique lui permet d’écouter les conversations de ses voisins. Petit à petit, il ne va plus se contenter d’écouter les appels mais il va aussi s’immiscer dans leur vie et tenter de leur venir en aide. Une jeune anorexique, une femme malade d’un cancer, des couples à la dérive… En somme, une multitude d’angoisses et de souffrances de la vie de tous les jours. A travers les conversations des autres, c’est aussi une manière pour Diego d’exister, lui qui s’est attaché pendant toutes ces années à n’avoir aucun lien avec personne, à n’être attendu nulle part.

Lire la suite

Mille jours à Venise de Marlena de Blasi

Roman autobiographique.
Marlena de Blasi, Mille jours à Venise. Mercure de France, 2011. 297 p.

Couverture du live Mille jours à Venise

En séjour à Venise en 1993, Marlena, chef  et critique gastronomique américaine, fait la rencontre de Fernando, un beau Vénitien aux yeux couleur myrtille. Elle, exubérante et un peu excentrique. Lui, maladroit, réservé et très jaloux. C’est le coup de foudre.

Lire la suite