Palermo solo de Philippe Fusaro

Roman.
Philippe Fusaro, Palermo solo. La fosse aux ours, 2007. 187 p.

Le signore Barone, 92 ans, vit depuis plus de cinquante ans dans la suite 204 du luxueux Grand Hôtel et des Palmes, à Palerme. Il a été forcé de quitter sa ville natale C., une petite ville de Sicile, condamné par la mafia à l’exil afin de payer une dette de sang. A l’approche de la mort, le vieil homme aujourd’hui serein se remémore sa vie à l’hôtel, son ennui profond, ses peurs, sa solitude et son bonheur.

Le Grand Hôtel et des Palmes à Palerme
Le Grand Hôtel et des Palmes à Palerme

Lire la suite

Publicités

La Concession du téléphone de Andrea Camilleri

Roman.
Andrea Camilleri, La Concession du téléphone. Le Livre de Poche, 2011. 281 p. Titre original : La Concessione del telefono.

La Concession du téléphone

Nous sommes en 1891 dans la petite bourgade imaginaire de Vigàta en Sicile. Filippo Genuardi, dit aussi « Pippo », est un négociant en bois qui aurait depuis longtemps fait faillite si son beau-père, un riche notable, n’était pas là pour assurer ses arrières. Sa dernière lubie est l’installation d’une ligne téléphonique à usage privé. Pour l’obtenir, Pippo écrit trois lettres au préfet de Montelusa, se répandant en formules obséquieuses et autres flagorneries. Lire la suite

La tante d’Amérique de Leonardo Sciascia

Nouvelle.
Leonardo Sciascia, La tante d’Amérique. Gallimard, collection Folio, 2014. 84 p. Titre original : La zia d’America.

Couverture de La tante d'Amérique

La tante d’Amérique est une nouvelle extraite du recueil Les oncles de Sicile, publié en 1960. Dans un petit village de Sicile, en 1943, le jeune narrateur raconte les espoirs et les craintes des villageois qui attendent le départ des soldats allemands et l’arrivée des troupes américaines. Puis c’est la fin de la Seconde Guerre mondiale et débarque dans la famille du jeune garçon la tante d’Amérique tant attendue.

Lire la suite