Mon top 10 des choses à faire à Venise

venise (1)

J’aime Venise. Infiniment. Difficile d’ailleurs d’exprimer ce que je ressens pour cette ville. De la passion. De la fascination. Un profond amour. Pas facile de faire une liste des choses à faire à Venise tant la ville regorge de merveilles. Il y a bien sûr des lieux qu’il faut ne pas manquer car ils symbolisent la ville (la piazza San Marco, le palais des Doges, le pont du Rialto…), mais il y a aussi d’autres endroits qui me charment particulièrement et qui font partie de mes plus grands plaisirs vénitiens. Voici donc mon top 10 des choses à faire à Venise :

1. Marcher le long des Zattere

La promenade sur la Fondamenta delle Zattere, très agréable et ensoleillée, fait partie de mes balades favorites à Venise. Ce large quai longe le canal de la Giudecca sur 2 km, de la gare maritime à la Punta della Dogana. La vue sur l’île de la Giudecca, qui se trouve juste en face, et plus loin sur l’île de San Giorgio Maggiore est fabuleuse. La balade est encore plus magique en soirée lorsque les rayons de soleil se reflètent dans les palais et les églises.

Zattere
Zattere
Zattere
Zattere

2. Flâner dans la librairie Acqua Alta

La librairie Acqua Alta est la librairie la plus insolite et la plus merveilleuse que je connaisse. Au milieu des chats, des livres, neufs et d’occasion, s’empilent dans une gondole, des baignoires ou encore des barques dans un joyeux et ordonné bazar qui pousse le visiteur à fouiner, à se laisser surprendre et à dénicher la perle rare. La librairie propose un large choix de livres consacrés à Venise y compris en français. Au fond du magasin, la porte ouverte nous offre une vue sur un petit canal.

Adresse : Calle lunga S.M. Formosa, Castello 5176, Venise

Librairie Acqua Alta
Librairie Acqua Alta

3. Dîner à La Zucca

Situé à proximité du campo San Giacomo dell’Orio, dans le sestiere Santa Croce, le restaurant La Zucca propose une cuisine fraiche, simple et savoureuse, avec un large choix de plats végétariens dans un cadre chaleureux. Par contre, n’oubliez pas de réserver car le restaurant est toujours complet !

Adresse : Ponte del Megio, Santa Croce, 1762
Site internet : http://www.lazucca.it

la-zucca

4. Faire une promenade à vélo sur les îles de la lagune

Cette balade à vélo est tout simplement fantastique, elle permet de découvrir une autre Venise. Départ du Lido où nous avons loué des vélos chez Bruno Lazzari sur la Granviale Santa Maria Elisabetta (environ 10€ par jour). Direction le sud de l’île vers Alberoni pour prendre le ferry en direction de Santa Maria del Mare, sur l’île de Pellestrina. Là nous découvrons un havre de paix et de tranquillité, avec deux petits villages de pêcheurs composés de maisons colorés et de trattorias où on y déguste l’un des meilleurs poissons de la lagune. Nous avons continué notre route jusqu’au sud de l’île pour rejoindre Chioggia avec le ferry. Cernée de canaux, Chioggia est bien moins touristique que Venise et la pêche est d’ailleurs encore la principale activité de l’île.

L'île de Pellestrina Source : Flickr
L’île de Pellestrina
Source : Flickr

5. Manger des cicchetti et boire une ombra

Les cicchetti sont la version vénitienne des tapas et ne se trouvent dans aucune autre ville d’Italie. Ils sont réalisés à base de spécialités locales et se dégustent dans les bacari, les bars à vin vénitiens, accompagnés d’une ombra (un verre de vin blanc ou rouge). Ils se consomment généralement debout, au bar.

aperitivo

6. L’île de Burano

Plus éloignée de Venise que l’île de Murano, elle est aussi bien plus calme et possède davantage de charme. L’île est renommée pour sa dentelle depuis le XVIe siècle, mais de nos jours il y a beaucoup moins de brodeuses et les broderies viennent pour la plupart d’ailleurs. Ce qui me plait particulièrement à Burano ce sont ses petites maisons vivement colorées. La tradition raconte que les différentes couleurs de chaque maison permettaient aux pêcheurs de retrouver la leur par temps de brume.

Burano
Burano
burano
Burano

7. Observer la vie vénitienne sur la place San Giacomo dell’Orio

Dans le sestiere de Santa Croce se trouve le paisible Campo San Giacomo dell’Orio. Il s’agit d’une place parsemée de platanes où les Vénitiens aiment s’y retrouver pour discuter sur un banc ou boire un verre en terrasse. Le lieu idéal pour se ressourcer et observer la vie vénitienne.

Le campo San Giacomo dell'Orio
Le campo San Giacomo dell’Orio

8. Prendre le vaporetto et admirer les palais du Canal Grande

La ligne 1 du vaporetto permet de remonter les 4 kilomètres du Canal Grande en partant de la Piazzale Roma jusqu’à Saint-Marc. Cette avenue d’eau est bordée de palais, de ponts et d’églises. Un enchaînement de merveilles qui nous en met plein la vue. Selon les heures de la journée, les saisons, les variations de lumière, le paysage qui s’offre à nous varie.

canal-grande (2)
Le Canal Grande
Le Canal Grande
Le Canal Grande

9. Admirer les peintres vénitiens aux Gallerie dell’Accademia

Le musée de l’Accademia abrite des chefs-d’œuvres de la peinture vénitienne du XIVe au XVIIIe siècle. La contemplation des œuvres de Bellini, Carpaccio, Giorgione, Véronèse, Titien, Tintoret, Canaletto, Guardi ou encore Longhi suscite l’émotion.  Parmi mes préférées : La Tempête de Giorgione, un tableau énigmatique ; Repas chez Lévi de Véronèse qui représente une scène en grande partie fantaisiste et qui valut à l’artiste d’être traduit devant un tribunal de l’Inquisition ; Procession sur la place Saint-Marc de Gentile Bellini, une œuvre d’une grande précision.

Site internet : http://www.gallerieaccademia.org

Gallerie dell'Academia
Gallerie dell’Academia

10. Se perdre dans les rues de Venise

J’ai beau avoir arpenté à de nombreuses reprises chaque sestiere de la ville depuis 8 ans, je continue à me perdre dans ses ruelles. Et c’est bien l’un des plus grands plaisirs à Venise. Se laisser porter par les merveilles rencontrées, les odeurs et les sons. Découvrir au détour d’une ruelle un campo, un palais ou encore un pont qui nous ravit. Tôt le matin ou la nuit, le plaisir est encore plus grand car la ville est vidée de ses touristes et les rues nous appartiennent alors.

venise (1) venise (3)

Et vous, qu’est-ce qui vous charme particulièrement à Venise ?

 

 

 

 

 

Publicités

20 réflexions sur “Mon top 10 des choses à faire à Venise

  1. lesideesheureuses

    Je vois que nous avons à peu près les mêmes parcours.
    Très tôt j’aime aussi me balader du côté des fundamente nuove pour son lever de soleil, San Michele est toujours nimbée d’un voile de nuées transparentes et si le temps est très clair, la vue sur les Dolomintes peut être surprenante.

    Aimé par 1 personne

  2. Eh bien, moi, tout me charme à Venise ! J’aime particulièrement flâner au hasard, en m’éloignant le plus possible du centre. J’y suis allée trois fois en juillet, et j’ai toujours réussi à me retrouver dans des quartiers déserts, et à faire des rencontres sympas, par exemple avec un artisan-artiste qui fabriquait du papier marbré avec lequel j’ai pu longuement discuter. Merci pour cette chronique intéressante, et pour ces magnifiques photos qui donnent envie de retourner à Venise !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Florence pour ton message. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Même pendant les périodes les plus touristiques, on parvient toujours à trouver un quartier calme, juste en s’éloignant un peu de Saint-Marc et du Rialto !

      J'aime

  3. Naples est superbe, mais Venise … Le charme de Venise opère bien avant d’arriver dans la ville. L’idée même de la retrouver nous émotionne, et lorsque du Ponte della Libertà elle apparaît à l’horizon, c’est l’état de grâce, comme au premier jour.

    Aimé par 1 personne

  4. Impossible pour moi d’avoir un top, chaque séjour à Venise m’apporte son lot de petits bonheurs, de découvertes, de souvenirs.
    Toutes les saisons me charment, du matin très tôt à la nuit avancée… prendre le temps et contempler.
    Et malgré toutes ces nombreuses fois où j’ai pu la retrouver, elle m’offre encore de nouveaux lieux que je n’ai pas explorés et c’est cela qui la rend unique !
    Je suis d’accord avec vous, on l’aime tellement, infiniment, qu’on pourrait parler d’elle sans fin, mais impossible de décrire ici, toutes les émotions qu’elle nous procure.

    J'aime

  5. Bon, j’aurai dû rejeter un œil à ton article avant d’aller à Venise!! j’y suis allée du 25 au 27 novembre et je suis tombée sous le charme de cette ville sublime… Je regrette un peu de ne pas être allée à Burano… A la place nous sommes allés sur l’île de Murano, mais j’étais un peu déçue. J’ai de loin préféré Venise même San marco, le pont du Rialto, et toutes ces petites ruelles pleines de charme qui débouche parfois sur un canal, sans un chat… Il y règne un tel calme par endroits.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s