Le Campiello de Carlo Goldoni

Pièce de théâtre en 5 actes.
Carlo Goldoni, Le Campiello. Circé, 1993. 135 p. Titre original : Il Campiello.

Le CampielloCampiello signifie en vénitien petite place. La pièce fut représentée le 19 février 1756 au théâtre San Luca pour clôturer le Carnaval de Venise.

Par une journée d’hiver à Venise, pendant la saison du Carnaval, les masques, les costumes et les confettis ne pénètrent pas dans tous les quartiers de la ville.

A l’écart des beaux palais et de la place Saint-Marc, la vie quotidienne suit son cours sur un campiello pauvre : on se courtise, on joue, on mange, on se jalouse, on se chamaille puis se réconcilie.

C’est chez nous, dans la rue.

Les mères veuves se pressent à marier leur fille afin de pouvoir prendre un mari à leur tour. Ainsi, Lucietta prépare son mariage avec le mercier Anzoletto. Un chevalier napolitain noble, descendu à l’auberge du campiello, va offrir aux mariés et aux gens du campiello un véritable festin. Car le chevalier Astolfi apprécie la joyeuse communauté, mais malgré ses efforts, il ne parvient pas à s’y intégrer.

Chevalier :
Oh, que j’ai d’obligation
A qui m’a trouvé un si bon gîte.
Je ne l’échangerais pas pour un noble palais :
C’est au milieu de ces gens-là que je trouve mon plaisir.

Le chevalier napolitain, venu à Venise pour dépenser ses derniers deniers au Carnaval, s’y attarde par intérêt pour les jeunes filles. C’est finalement avec une autre « étrangère » du campiello, Gasparina, que le chevalier se marie, consacrant la rupture entre les forestieri, ceux qui viennent du dehors – fora – et les gens du campiello.

Je participe au Challenge vénitien et au Challenge : Il viaggio. logo-challenge-venisechallenge italie

Publicités

3 réflexions sur “Le Campiello de Carlo Goldoni

  1. Je découvre et j’aime ton blog. Le campiello de Goldoni est une pièce très intéressante où la critique sociale est acerbe. Je me souviens de la réplique de la mère qui reproche au fiancé d’avoir battu sa fille parce que cela ne se fait pas : « jamais avant le mariage »! J’ai vu la pièce à la comédie français mais la mise en scène était poussive et les acteurs peu convaincants.

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Challenge vénitien : le récapitulatif | Le livre d'après

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s